• L’enfant et le poète

     

    A l’heure de mélancolie
    Quand mon humeur s’assombrit
    Je me tourne vers mon passé
    Et je retrouve par hasard
    Quelque part au fond d’un tiroir
    Des souvenirs de mes jeunes années
    En ce temps là c’était l’été
    Le ciel était toujours bleu
    Et je trouvais ça merveilleux

    L’enfant et le poète

    Je revois comme si c’était hier
    Les quelques maisons grises
    Autour de la vieille église
    La rivière au fond de la vallée
    Les champs pleins de lumière
    Et les jours de fête foraine
    Ma mère qui chantait
    Une quelconque rengaine
    Tantôt la joie tantôt la peine

    L’enfant et le poète

    J’entends les rires des copains
    Qui couraient dans le jardin
    Nous étions des sans-soucis
    Et rien n’avait d’importance
    Que nos prochaines vacances
    Mais le temps nous a séparés
    Partir vaut mieux que rester
    Tout doit changer dans la vie
    Et j’ai quitté tous mes amis

    L’enfant et le poète

    J’ai découvert un autre pays
    J’ai découvert une autre vie
    Mais je n’oublierai jamais
    Le petit village où je suis né
    Et je garde au fond de mon coeur
    Le souvenir de mon enfance
    Comme un petit coin de bonheur
    Où je cultive mes fleurs
    Des oeillets de poète

    « Le SDF et son animal de compagnieLettre au COVID »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :